Chronique de Earth Blues de SPIRITUAL BEGGARS

SpiritualBeggars_EarthBlues_Cd-artwork_web1 Spiritual Beggars fait briller, une fois de plus, la Suède dans le paysage métallistique. Les scandinaves proposent un album de blues-rock aux accents heavy. Leur son est directement puisé dans les atmosphères seventies. La pochette de l’album aurait très bien pu inspirer Cream ou Led Zeppelin. Un peu déroutant  pour un groupe que beaucoup ont découvert par le biais d’Arch Enemy ou de Carcass, dont Mike Amott est le guitariste, et Sharlee D’Angelo le bassiste.

Ceci dit, à l’écoute du premier extrait, Wise as Serpent, on remballe illico ses préjugés pour se laisser porter par l’efficacité du morceau. 2:35 minutes d’énergie groovy, avec des riffs à la Deep Purple.

L’ensemble du disque est truffé de références au blues, au rock sudiste, ou au groove, comme Too old to die young qui offre une ligne de basse épurée, aux résonances psyché, accompagnée de percu et d’effets de distorsion. Le combo, qui a trouvé le juste équilibre des genres et des époques, accouche d’un opus spontané et convaincant, à mi-chemin entre rythme et envoutement.

Le côté rock sudiste se retrouve particulièrement dans le morceau Legends Collapse, avec une ambiance type Free Bird en plus pêchu et des riffs plaintifs à la Muddy Waters. D’autres morceaux font d’avantage penser au heavy metal. C’est le cas de Sweet magic Pain, presque glam, de Hello Sorrow, ou de Road to Madness, qui, au passage, ferait un excellent générique pour la série Le Rebelle.

Certains titres s’orientent carrément vers un style plus metal. One man’s curse et Kingmaker proposent une atmostphère lourde et rocailleuse, flirtant avec des sonorités stoner. Non sans nous déplaire, car elles se marient parfaitement avec le psychédélisme, le blues et le  heavy qui parsèment cet album.

Petit note glamour pour nos suédois, le titre Dreamer s’impose comme étant LA ballade d’Earth Blues. Un titre romantique avec une voix claire. Qui passe très bien au milieu de tout ce déballage seventies.

Après 20 années de bons et loyaux service, les Spiritual Beggars livrent un album varié, laissant une totale liberté à la diversité des styles, en gardant une homogénéité des titres.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s