TSAR BOMBA, le stoner explosif de Paris

Tsar Bomba_groupe
Crédit photo Niko Vallet

Tsar Bomba est une bombe fabriquée par l’industrie nucléaire de l’Union Soviétique. Ses 57 mégatonnes font d’elle l’arme la plus redoutable jamais utilisée dans l’Histoire de l’humanité…
Puissante référence pour le combo éponyme originaire de Paris ! A l’instar de la bombe chimique russe, le quatuor se distingue par son efficacité. Avec des références à l’univers stoner telles que Acid Bath, Karma to Burn, Taint, Kyuss ou encore Electric Wizard, Tsar Bomba impose sa personnalité, puisant dans le meilleur du genre.
Les parisiens distillent un son de basse lourd, avec un fuzz très soutenu. La voix claire et mélodique  mène la danse. Le tout saturé à souhait.
Formé en 2011 et composé par Cédric Marcel (chant), Fabien Fok (Guitare), Wojtek Nowak (Basse) et Jérôme Farion (batterie), Tsar Bomba a déjà un album studio à son actif : Silent Queen, signé chez Hellbound Records. Le visuel a été réalisé par Richey Beckett, le célèbre illustrateur gallois, père de quelques pochettes de Mastodon ou de Metallica.
Le moins qu’on puisse dire c’est que le son accroche dès les premiers morceaux. La voix de Cédric trouve très vite sa place. C’est ce qui fait la force de Silent Queen. Entre des accents blues, folk ou même rock sudiste présents sur Jesus Fuckin’ Christ, et une puissance à la Phil Anselmo sur Enter The Void, on sent bien que le chanteur peut aller très loin et qu’il est capable de déballer une belle palette de possibilités techniques.
Silent Queen, le titre qui donne son nom à la galette, fait jaillir un cri heavy oppressant. Une épaisse noirceur se répand et provoque une atmosphère à la fois mélancolique et brutale.

Silent Queen
http://www.richeybeckett.com

A Heavy Report, on se surprend à hocher bêtement la tête sur The Devil’s Been Busy… La rythmique, un poil plus rapide que les autres morceaux, oblige l’auditeur encore réticent a sortir de sa torpeur.
Encore une fois les mauvaises langues trouveraient une omniprésence de la voix, mais non, que neni. Elle guide littéralement la composition et donne un peu de souplesse à un fuzz, parfois trop touffu. Le chant constitue un bon équilibre.

En tout cas, nous on adore. A fond dans les écoutilles et le boulot se fait tout seul. Un vrai plaisir !

Tracklist :
1. Jesus fuckin’ Christ
2. Enter the void
3. Flooded
4. Silent queen
5. The devil’s been busy
6. Why do you live here yet?
7. Who am I
8. Black flag

Album Slient Queen en téléchargement gratuit :
http://www.facebook.com/TsarBombaParis?fref=ts
http://tsarbombaparis.bandcamp.com/

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s