Zoom sur CORRECTION HOUSE

CH@LaFlèched'OrA l’occasion la venue prochaine du super groupe en France (le 10 décembre @La Flèche d’Or, Paris), Heavy Report lui consacre un topique. Fondé fin 2012, Corrections House est composé de Scott Kelly de Neurosis, Bruce Lamont de Yakuza, Mike IX Williams de Eyehategod et Sanford Parker de Nachtmystium. Une association musicale décapante qui provoque la rencontre du sludge, du doom et du metal industriel. Le résultat est vraiment surprenant ! On assiste à la création d’un nouveau genre, très éclectique, qui reprend les grandes lignes des projets solos de chacun.
Leur premier album, Last City Zéro installe une ambiance froide, martelée, hypnotique. La voix de Mike IX Williams vient se poser sur les compositions avec toute l’intensité qu’on lui connaît, insufflant une touche très personnelle à l’ensemble. Très industriels, les trois premiers titres sont également très dark. Le quatuor a toutefois décidé de ne laisser aucun répit à son auditoire. Run Throught The Night invite un violon sur une instrumentalisation acoustique et une voix limpide. Virage à 360°C pour un morceau bien calibré penchant plutôt vers le stoner avec une influence folk prononcée.
Il est difficile d’assigner le style de Correction House dans une case tant l’ouverture musicale se fait sentir. Dans cette galette aux frontières des genres, on retrouve un saxophone, des poèmes récités, des enregistrements de sons variés, comme applaudissements qui battent la mesure. Sans énumérer tous les morceaux, Last City Zéro présente le projet de musiciens aux identités déjà bien affirmées, qui arrivent à focaliser leurs compétences, aussi diversifiées soient-elles, sur un même album.
Les passages plus littéraires soulignent le message sonore global. Une vision de l’humanité très sombre, dénonçant l’incapacité à l’égalité ou à la justice. Dans une telle pensée, se rapprocher des « poètes inconnus, des esclaves, des pauvres et des fous » devient une nécessité. Le slogan du « pouvoir aux peuples » ressort brutalement et confère à l’album un sentiment profond de révolte. Correction House propose quelque chose de nouveau, de qualitatif et de recherché. Excellente note donc, pour ses élèves surdoués !

Correction House en live avec Kongfuzi Booking :
– 10.12 Correction House + Hangman’s Chair + Guest @ la Flèche d’Or, Paris [pré ventes]
– 11.12 Correction House @  Sonic, Lyon

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s