STEAK en studio à Palm Springs pour l’enregistrement de leur premier album

Steak photo by Sam MellishAh la Californie… Jolie terre aride, chaleureuse hôtesse du son du désert et de ses acolytes. Un lieu idéal pour lancer sa carrière dans le monde du stoner rock ! Les anglais de Steak l’on bien compris. Après deux EPs, Disastronaught et Corned Beef Colossus, accueillis à bras ouverts par les très critiques amateurs du genre, le combo britannique a décidé de traverser l’Atlantique pour fouler la saint terre du rock’n’roll. On se souvient de l’enregistrement de Corned Beef Colossus à Orebro en Suède, chez les Truckfighters, cette fois-ci Steak tape plus fort et s’invite dans les studios Thunder Underground, à Palm Springs. Ils seront encadrés par Harper Hug, lequel travaille actuellement sur l’album de John Garcia (également heureux producteur de Vista Chino, Yawning Man, Brant Bjork…), et Arthur Seay (Unida, House Of Broken Promises). Tout cela sous l’œil bienfaiteur de Napalm Records. On peut dire que les anglais sur-protéinés sont en train de décoller ! Juste retour des choses, également fruit d’un travail efficace et d’un talent indéniable (on vous recommande chaudement d’écouter leurs galettes !!).

Un début sur les chapeaux de roue

Dès leur premier EP, Disatronaught, les anglais créent l’événement avec un son à la fois très desert-rock et résolument novateur. Au carrefour des Dozer, Low Rider ou Kvelertak, le quatuor ne manque pas d’énergie et de créativité. Des aptitudes une nouvelle fois mises en avant avec la sortie de Corned Beef Colossus, où leur univers inspiré des comics de science-fiction réapparaît accompagné de riff hargneux et groovy. En deux ans, Steak a déjà suivi Monster Magnet en tournée en Espagne et a fait salle comble au Desertfest 2013. La relève du heavy Made in England est assurée ! On leur souhaite à présent de marcher dans les pas de Fu Manchu ou de Kyuss, aux Etats-Unis…

Un album sur le grill

Pour Corned Beef Colossus, le dernier opus en date, Steak s’était entouré d’Oskar Cedermalm et de Niklas Källgrende (Truckfighters) pour enregistrer dans les locaux du studio Bombshelter, en Suède. La prochaine étape c’est la Californie, chez les papes du desert-rock eux-mêmes. Grosse référence et reconnaissance de la part de la famille musicale. Un gage de confiance et de qualité qui titille notre enthousiasme. Face aux légendes du stoner qu’il aura désormais l’honneur de côtoyer, le guitariste Reece Tee déclare que cet album sera certainement le plus « énorme » et « badass » qu’il ait jusqu’ici eut l’occasion de faire :
« With the help from some desert rock legends, this album is going to be bigger and more badass than anything we have done before. We just need to make it out of Vegas alive! Thanks to Napalm Records, we have been able to take the time to create some of the best tracks to date and let them evolve naturally. Having two weeks in the studio will be a total contrast to the short time we had to record the first EPs, and will hopefully show through on the end product. »
En attendant avec impatience leur nouvel album, on souhaite à Steak tout le meilleur !

Prochaines dates :
08.03 The Black Heart, London, UK
16.08 ALT-FEST 2014, Kettering (UK)

Plus d’info :
Facebook
Bandcamp
www.napalmrecords.com

Steak live in Kaunertal - Photo by James North

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s