DOWN, IV Part 2 : la poussière noire

DOwn_IV_Part2_coverCe deuxième opus de la saga IV de Down sort un an et demi après la première partie, The Purple EP, déjà entrecoupé de références sabbathiennes. La Part 2 visite de nouvelles contrées noires et sales. A mi chemin entre le doom et le sludge, Down s’approche de façon pachydermique de l’apocalypse. Lorsque Phil Anselmo déclame « the steeple will fall over » (Steeple, premier morceau) parmi un tonnerre de riffs bien huilés, il est bien difficile de ne pas faire osciller sa nuque.
Palliant avec lourdeur au départ de Kirk Windstein, ayant décidé de se consacrer entièrement à Crowbar (lire l’article), le quintet malsain continue d’exprimer la joie et le bonheur qui se dégageaient à l’époque de Nola. Plus épais et profond, le son de cette deuxième partie intègre néanmoins de beaux passages groovy, comme dans Sufferrer’s Years où le chant s’étale grassement sur une rythmique massive façon Stone The Crow. Deux passages dans le lecteurs suffisent à connaître les paroles par cœur… Rien que pour ce titre (Sufferrer’s Years), l’écoute de l’EP est incontournable !
Certains restes abrasifs, hérités de Pepper Keenan, subsistent sur We Knew Him Well, le deuxième extrait, avec des voix entremêlées qui créent une perte de repère et un aspect torturé très death. Hogshead Dogshead relance la machine à bouger les cervicales avec des riffs plus heavy. On retrouve presque la technique d’Anselmo avec Pantera, quand il lançait « they say the bad guys wear black ».
Attention, Conjure est là pour rappeler que Part 2 se veut avant tout mystique et ténébreux. Si le groupe ne perd pas de vue les qualités des enregistrements passés de ses membres respectifs, il s’inspire cette fois de façon très marquée de Black Sabbath ou de Saint Vitus. Down navigue en eaux troubles et sombres, faisant basculer l’œuvre IV dans l’obscurité.
Le dernier titre, Bacchanalia, est très intrigant. Pendant plus de 6 minutes on assiste au banquet du diable quelque part dans le Très-Bas. Puis brusquement, au point de s’approcher du lecteur pour vérifier si une force maléfique n’a pas changé de piste discrètement, le morceau prend une toute autre allure. Presque acoustique, les notes des guitares passent de l’Enfer au Paradis de façon très sensuelle, soulignées par le chant grave de Phil Anselmo. La reprise en chœur de « and the wind blows«  donne une petite touche spirituelle, juste ce qu’il faut pour ne pas gâcher le moment. On se croirait sur le IV, non pas de Down, mais de Led Zep. Et c‘est ainsi que l’EP se termine. Totalement déroutant !

Down – IV Part 2 (sortie le 12 mai 2014)
Down Records/Roadrunner Records

Steeple 5:45
We Knew Him Well 4:04
Hogshead Dogshead 3:52
Conjure 8:31
Sufferer’s Years 5:37
Bacchanalia 8:54

Plus d’info :

Site officiel
Facebook
Instagram
Twitter
You Tube

Down en live :

25.05.14 Pryor, OK, Switzerland Rocklahoma
01.08.14 Viveiro, Spain Resurrection Fest 2014
03.08.14 Lokersen, Belgium Lokersen Feesten

05.08.14 Amsterdam, Netherlands Melkweg
06.08.14 Uden, Netherlands De Pul
08.08.14 Derbyshire, UK, United Kingdom Bloodstock Open Air
09.08.14 Jaromer, Czech Republic Brutal Assault Festival
11.08.14 Majano (Udine), Italy Majano City Festival
12.08.14 Ravenna, Italy Rock Planet
14.08.14 Dinkelsbuehl, Germany Summer Breeze Festival
15.08.14 Le Locle, Switzerland Rock Altitude Festival

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s