COFFIN ON TYRES, Erase : les dédales d’un paysage saturé en degrés

Eras_COT_2Quatre ans après la sortie de Red, les parisiens de Coffin On Tyres sont de retour avec Erase, une savoureuse galette de neuf titres dont j’ai bien du mal à ne pas tarir d’éloges. Très inspiré, l’album mélange avec soin le Desert Rock, le Space Rock ou le Southern Rock. J’y verrais même une énergie Death par moment, emmenée par une voix gutturale, parfois mélodique, et une rythmique soutenue. Mention spéciale au mixage, réalisé par Thomas Bellier et Matt Hyde (Monster Magnet, Deftones), qui souligne avec intensité la puissance des compos.

Dès l’intro de Your Affection, on dénote une indéniable présence Kyussienne. On y retrouve un fuzz d’abord lourd et lent, puis agité, auquel vient se greffer la voix, tantôt sensuelle, tantôt gutturale, de Geoffrey Codant. Cette alternance s’apprécie particulièrement car elle donne de la matière au son. Cela prouve également les capacités techniques du vocaliste comme de ses compères guitaristes, qui adaptent pertinemment l’épaisseur de leur son aux prouesses du chant. Impossible d’ailleurs de ne pas comparer ce chant, à la fois profond et violent, à celui de monsieur Garcia… Pardon mais, pendant l’intro de Pacify, je vois le père du Desert Rock danser avec son pied de micro ! Le morceau est très sensuel et mélodique . On commence déjà à sentir la chaleur du désert dans les oreilles.

A l’écoute de Blackbones ou de Upcoming Battle, se sont les motifs fuzzés à la Truckfighters qui interpellent, avec une belle mise en avant de la basse et une voix cette fois-ci proche de Monster Of Reality, très mélodique donc. C’est tout à fait le genre de titre qui fait craquer la nuque tout en emportant l’auditeur dans les dédales d’un paysage défriché et saturé en degrés. Ce même titre qui fait friser le nez et sortir des « putain c’est bon ça » . Encore un morceau qui n’a rien a envier des plus grands.
Avoided Mirrors démarre un peu à la manière des morceaux de Glowsun, avec des bidouillages de pédales d’effets, complètement perchés et atmosphériques, accompagnés d’une rythmique très grasse. Ces messieurs maîtrisent aussi l’art du Psyché ! C’est une voix aérienne et mélodieuse que propose Geoffrey Codant. Sur fond répétitif et lourd, comme en a l’habitude Brant Bjork, pour ne citer que lui, les tenues de notes font littéralement s’envoler le morceau.

Etrange mélange de Shoogaze, de Desert Rock, de Sludge ou de Death Metal, Erase, destruct then fix up again introduit de délicates pointes de bourrin façon The Midnight Ghost Train ou Hermano, mais disséminées à bon escient… Une bonne mise en bouche avant Right On Time, que je résumerais en deux mots : CIRCLE PIT !! On y entend la voix de Sam Kûn, le vocaliste de Aka: Cold Steel for Tortuga, qui insuffle une méchante énergie, et ajoute un petit côté hardcore au titre.

Au huitième titre d’Erase, je cherche toujours quelque chose de mal à dire sur cet album, histoire d’être un tant soit peu objective… Bon, je vois pas. Ça groove sa mère !
Leeches referme la galette en mettant joliment la batterie en valeur. Le dévissage de cervicale est au programme ! Toujours dans un ton très noir, avec des notes aiguës par moment, le titre prend soin de chaque détail. Le travail est méticuleux, perfectionné, et le résultat donne une vraie ampleur à la compo. De longs passages instrumentaux, très denses et inspirés, créent une sorte de paysage sonore original. Il s’agit là d’un voyage dans la galaxie Coffin !! Ce morceau est le plus long des neufs (15 min), il résume parfaitement l’esprit d’Erase. C’est une authentique ode au fuzz et au Stoner durant laquelle on ne reste pas insensible à la présence de l’harmonica de Xavier Valoteau.
Erase passe haut la main le test du « repeat » en fin d’écoute.

Coffin On Tyres – Erase (sorti le 14 novembre 2014)

1.Your Affection
2. Blackbones
3.Avoided Mirrors
4.Upcoming Battle
5.Erase, destruct then fix up again
6.Right on time
7.Pacify
8.Lotus Effect
9.Leeches

Plus d’info :

Bandcamp
Facebook

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s