Cum On See The Noize : l’art de la batterie par Frankie Banali de Quiet Riot

cumonseethenoizeartlogo_638Frankie Banali, le batteur du groupe Heavy Quiet Riot​, s’intéresse de près aux effets d’optiques que produisent ses baguettes et à la vitesse de sa frappe. Il met en place une véritable œuvre d’art virtuelle qu’il intitule Cum On See The Noize. On y voit des projections de la trajectoire des baguettes, dessinant des formes éphémères et conceptuelles. Ce projet relevant de l’art contemporain est initié par SceneFour studio. L’équipe originelle cherche à rassembler des musiciens pour leur faire jouer de la batterie tandis qu’ils enregistrent les différentes couleurs, températures ou vitesses qui construisent la frappe du batteur en action. Quelques noms éminents du rock’n’roll ont déjà été recensés : Bill Ward de Black Sabbath, Rick Allen de Def Leppard, Mickey Hart de Greatful Dead, Dave Lombardo de Slayer, etc. Le résultat se veut totalement abstrait et artistique. Utilisant la musique, SceneFour créé de toute pièce une œuvre visuelle nommée Rhythm-On-Canvas.

Plus d’info

Rhythm-On-Canvas : http://theartofdrumsproject.com
Cum On See The Noize : www.frankiebanaliart.com.

Frankie Banali, Cum On See The Noize

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s