UP IN SMOKE Vol. VII Mars Red Sky + Stoned Jesus + Belzebong le 04.03.2016 @ Divan Du Monde, Paris

belzebongLe week-end parisien commence sur les chapeaux de roues en ce vendredi 4 mars, puisqu’en plus de préparer sa toute première venue au Mondial du Tatouage, Heavy Report n’a rien manqué du passage du fest itinérant Up In Smoke, au Divan Du Monde ! (CREDITS PHOTOS : Patrick Baleydier)

Les Polonais de Belzebong proposent un doom instrumental ultra lent qui dévisse tous les os de la tête… La recette est simple mais efficace : prenez un batteur torse nu et chevelu, asseyez-le devant un écran plein de motifs hypnotisant à forte dominante verte pomme. Enfin, placez trois autres chevelus en rang d’oignon et priez-les de bien vouloir headbanguer en harmonie. Et voilà un beau concert de Belzebong ! Est-il nécessaire de mentionner que des odeurs de plantes médicinales ont embaumé le Divan Du Monde pendant tout le concert ?

Après la Pologne, c’est au tour de l’Ukraine de monter sur scène. Restons dans le fumant puisque c’est le thème, Stoned Jesus fait son entrée avec Rituals of the Sun. Seul un titre sur deux attire mon attention, ce qui est peu… I’m the Mountain, issu de Seven Thunders Roar, est accueilli à bras ouverts par le Divan. Les guitaristes en profitent même pour tenter quelques slams. Alors que les morceaux du dernier album, The Harvest, secouent la salle avec enthousiasme, le reste incite doucement à la somnolence. Bilan assez mitigé pour le trio qui a pourtant de l’énergie à revendre, et même si le court interlude en hommage aux victimes du Bataclan est clairement reçu comme un énième rappel douloureux qui n’était pas indispensable, il faut noter la détermination des Ukrainiens ainsi que leur ferveur à l’heure de reprendre Lazarus de David Bowie. La petite larmichette n’était pas loin…

Setlist Stoned Jesus : Rituals of the Sun – YFS – Wound – Stormy Monday – Lazarus (David Bowie) – I’m the Mountain – Bright Like the Morning

stonedjesusLes Mars Red Sky sont très attendus ce soir. Depuis les sorties respectives de l’EP Providence et de l’album Apex III (Praise For The Burning Soul), on est tous un peu impatients de voir ce que ça va donner sur scène. La réponse arrive très rapidement puisque le set s’ouvre sur le tout premier morceau de l’album, Apex III : les Bordelais se cachent tous les trois derrière un micro, chacun revendiquant son passage vocal. L’intensité qui s’en dégage donne une dimension spectaculaire au set. Le décollage est immédiat et ce n’est pas le pit d’adolescents alcooliques qui dira le contraire ! Les champions ont tout de même réussi à lancer un pogo sur ce que le stoner a de plus planant… Mindreader fait lui aussi forte impression avec des visuels maléfiques et une cadence infernale.
Est-ce que je parle de ce petit incident technique qui prive Mars Red Sky de bassiste pendant quelques minutes ? Eh bien oui, car c’est l’occasion pour le chanteur Julien, d’entonner une petite balade folk. Oui folk, tout à fait. Deux trois notes très légères (issues de son projet solo ?) un peu perdues dans le reste du concert mais aussi imaginatives et inspirées que leurs copains les gros riffs enfuzzés et nourris au doom (la fameuse estampille Mars Red Sky). Une jolie improvisation qui a évité à la salle les très peu poétiques conversations de techniciens. Le rendu live est beaucoup plus impétueux et sombre que ce à quoi le trio nous a habitué. Que des bons points notre lourd webzine !

Setlist Mars Red Sky : Apex III – Curse – Hoovering Satellites – Mindreader – Shot In Providence – Sadasun (hybride de Sadaba + fin de Prodigal Sun) – Strong Reflexion – The Light Beyond

Mars red sky

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s