Tatouage et musique, un mode de vie : première partie

C’est avec un plaisir non dissimulé que Heavy Report se glisse pour la première fois dans l’antre mondiale des tatoueurs et des tatoués. Quelque 20 000 m² de terrain de jeu accueillent 350 artistes réunis par la passion des aiguilles et du trait, sous la Grande Halle de La Villette à Paris. (PHOTO Patrick Baleydier | TEXTE Floriane Fontaine)

Ce week-end est animé par les Stoned Gatherings qui fournissent comme à leur habitude une belle affiche pleine de gras et de fuzz. C’est en considérant cette programmation musicale absolument logique et indiscutable au sein d’un événement tel que le Mondial du Tatouage, que nous avons décidé de nous intéresser à la place que la musique pouvait occuper dans le monde si particulier du tatouage. L’association musique et tatouage nous paraissant tellement évidente, la question est de savoir quel style de musique correspond à quel tatouage ? Qu’est ce que les tatoueurs écoutent ? Qu’est ce que les musiciens se font tatouer ? Dans quelle mesure le tatouage affirme une personnalité résolument rock ?

I. A chaque tatouage son riff

L’univers du tatouage est au moins aussi vaste que celui de la musique. Les styles musicaux s’imbriquant parfaitement dans les différents styles de tatouages. Nous avons croisé le chemin de tatoueurs dont les personnalités musicales déteignent avec talent sur leurs dessins…

Suédois installé à Londres, Jondix a ouvert son propre shop avec le tatoueur Deno, Seven Doors Tattoo. Il est aussi musicien dans la catégorie Doom. Il explique : « j’ai joué dans un groupe qui s’appelle Great Coven, on était signé chez I Hate Records avec Jex Toth, on a signé le même jour d’ailleurs. Après j’ai joué dans 8 Hands 4 Kali avec le batteur et le bassiste de Electric Wizard. Ensuite les mecs ont quitté le groupe pour former Atman Acron. Mon dernier groupe en date c’est Aeonsgate avec Mats Leven, le chanteur de Candlemass, et Marco Minnemann de Kreator à la batterie. »

JondixP1Installé au stand voisin, Rafel Delalande arbore un corps tatoué des pieds à la tête. Le tatoueur nous explique que lui son truc c’est le Black Metal et qu’il n’est pas à côté de Jondix pour rien : « Je travaille à Seven Doors avec Jondix et Deno, c’est les boss du shop à Londres, je suis extrêmement content de bosser avec eux, parce que ce sont des légendes pour moi. Jondix il est plus Doom, mais je suis plus Black Metal. Jondix je l’ai connu l’année dernière sur le mondial, il m’a dit « ah c’est le meilleur stand », j’étais assez flatté parce que je connais son travail depuis longtemps, il est souvent à Londres, il nous a organisé une sortie pour aller voir Electric Wizard,  donc ouais c’est plutôt cool de bosser avec lui. »

On n’a pas pu s’empêcher de lui demander s’il avait quelques noms de groupes de Black Metal à nous conseiller : « en ce moment j’écoute beaucoup Carpathian Forest ou Summoning, super bien, ça je peux le passer avec tout le monde, c’est assez calme et ambiant, et après il y a les classiques Darkthrone, Mayhem, c’est pas des classique pour rien. »

_MG_7666Enfin, Léa Nahon nous a beaucoup fait rire avec ses anecdotes sur les groupes de Punk avec qui elle entretient des liens forts :   » les Burning Heads ils ont des idées marrantes de tattoo, y a une fille qui a une aiguille sur le pied parce qu’elle a tout de temps des talons aiguilles, un autre qui s’est fait des macaronis autour du cul, pour avoir le cul bordé de nouilles… » Mais le moment magique c’est lorsqu’elle nous explique que « le tourneur lui il a tout battu, il est arrivé un jour en me disant bon j’aimerais bien que tu me tatoues sur scène. Il a trouvé l’extrême : des lingots sur les couilles, pour avoir les couilles en or. Donc on lui a tatoué sur scène des lingots sur les couilles.  Il était déguisé en cochon, c’était dans un squat en Belgique. »  Et puis ce n’est pas tout, « j’ai fait un accordéon sur la bite du chanteur de J.C. Satàn à une convention. Il est tatoueur aussi, et ben franchement ça rend super bien ! »

Aucun doute sur le rendu de ce dernier tatouage très original ! Avec des sensibilités différentes, Jondix, Rafel et Léa incrustent des notes de musique dans leurs travaux de tatoueurs.

A suivre …

_MG_7616

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s