OPETH Sorceress

opethsorceressfinalcdVous n’attendez plus rien d’Opeth, nous ne pourrions vous en vouloir au regard des deux derniers albums qui, sans susciter une tristitude sans retour, s’avéraient bien peu folichons. Ce n’est jamais vraiment agréable d’éprouver un sentiment mitigé (pour rester poli) devant un groupe qui donne l’impression de ronronner son succès d’antan. Bonnes nouvelles pour ceux qui auraient cessé d’y croire (mais qui aurait conservé secrètement un peu d’espoir), le dernier opus, Sorceress, devrait vous inspirer des sentiments nettement plus profonds. Est-ce que cela ressemble à l’Opeth d’antan ? Non, du tout. Que vaut-il  alors ? Il est réjouissant. (TEXTE Julien Girault)

La rénovation vaut d’emblée le coup d’œil, même pour un groupe connu pour sa systématique progressive. Déjà, dans la mesure où Mikael Akerfeldt fait le choix de renoncer entièrement à l’aspect Métal/Black qui a caractérisé Opeth, du moins dans ses lignes de fond. Ensuite, car nous ne demandons pourquoi ce choix n’a pas été opéré plus tôt. Sorceress en blind test ? Un disque typique des 70’s, imprégné d’un éclectisme qui fait mouche à tous les coups. Produire un album aussi protéiforme (s’y croisent des lignes symphoniques, mélodiques, orientalisantes, acoustiques, heavy ou encore psyché) pourrait être assez casse-gueule, la diversité pouvant torpiller la ligne directrice. Il n’en est rien. Un dénominateur commun, le charme, au sens magique du terme, imprégnant l’ensemble. Il ne s’agit pas tant de plaire que de manipuler subtilement le public pour l’emmener en terres pas si lointaines, mais suffisamment pour exciter une douce curiosité. Se refusant toutes facilités (poke Ghost et son Popestar, poke, à grands coups de lattes dans les côtes), Sorceress signe la résurrection d’Opeth, à l’image de son héroïne évoquée, Perséphone, opérant la révolution permanente des saisons.

OPETH – Sorceress –  Moderbolaget / Nuclear Blast –  30.09.2016

  1. Persephone
  2. Sorceress
  3. The Wilde Flowers
  4. Will O The Wisp
  5. Chrysalys
  6. Sorceress 2
  7. The Seventh Sajourn
  8. Strange Brew
  9. A Fleeting Glance
  10. Era
  11. Persephone (Slight Return)
  12. The Ward

Plus d’infos

Facebook | Site Officiel | Deezer

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s