Les découvertes discographiques du lundi par Jo !

disco-du-lundi04

Tous les lundis une petite liste de 4/5 découvertes (ou redécouvertes) qui selon moi valent le détour. Tu m’en diras des nouvelles ! (TEXTE Jo Riou)

RAINBOWS ARE FREE – Waves Ahead Of The Ocean (USA-2014)

Du Desert Rock psyché et groovy hyper efficace et racé. Ça Fuzz et se distord dans tout les sens, le chant est super travaillé et renforce l’impact de ce combo d’Oklahoma. On sent que ces gars ont bossé pour se mettre au niveau, et ils n’ont pas à rougir d’être comparé à Truckfighters (période Desert Cruiser) et Greenleaf. C’est le genre de groupe tellement entrainant et cool, qu’il peut te pousser à vouloir entreprendre des trucs totalement cons, comme du surf en Delorean sur la pente d’un volcan en éruption. Cet album était une de mes découvertes de 2014, et je ne peux que me réjouir d’apprendre que les gars enregistrent du nouveau matos! Vivement la suite!

WHEEL IN THE SKY – Heading For The Night (SWE-2015)

« Oooh oui les 70’s !», on se plaint en se disant : « Ça devait être trop cool les groupes et concerts à cette époque. Ah qu’est-ce que c’était mieux avant! ». Mais fermons là! Arrêtons de nous plaindre d’un passé qu’on a pas vécu « Jeaaaanne Au Sec… TA GUEULE! ». Surtout quand on a des groupes comme celui ci… Ou plutôt devrais-je dire, « …Alors qu’on a la Suède et tous les groupes du genre qu’ils nous pondent »! Si tu aimes les débuts du Heavy sauce hippie, cet album te comblera. Vous y trouverez aussi, une pointe de garage rock épique à la Turbonegro, un mélange qui fonctionne très bien et permet au tout d’avoir sa propre consistance. Donc pas le top de l’originalité à la clé, mais un album excellent, bien produit et qui te permettra de voir qu’on a rien a envier aux 70’s .

SLOW GREEN THING – II (GER-2016)

Du bon Doom Stoner, qui oublie pas d’être mélodique et lourd! Ça pourrait être la bande originale d’un épisode de Metal Hurlant! D’ailleurs avec des titres du style « La Haine c’est mon Amour » (Hate is my love) ou « Meurt Encore » (Die Again.Non, mais… Je pense que c’est important de vous dire que j’ai traduit, parce que c’est drôle et que… Ah, on me dit dans l’oreillette, d’arrêter d’expliquer mon humour…Ok…), on sent que les gars veulent pas qu’on soit en mode tranquille dans un champ de pâquerettes à regarder les nuages dans le ciel bleu! Non, là on est plus pour des torrents de lave tombant d’un ciel noir, on pue la testostérone à coup de déo de grosses basses et grosses percu’! Les poncifs du genre, mais ça défoule! Du bon cru qui faute d’être super original, fonctionne totalement et défoule, alors on écoute sans broncher en bougeant sa nuque et ce qu’il y a au dessus!

MOON CIRCLE – Moon Circle (FR-2016)

Du french Fuzz en veux-tu, en voilà!!! Ce trio de la Marne est là pour nous servir un heavy stoner puissant et mature. Du Jam instru comme biscuit de base, une couche de riffs Fuzz et lourds, parfois saupoudrés de chant, donnant au final une pièce montée sur 9 étages avec laquelle se régaler. On sent une passion et une maturation du style, derrière cette galette (2e du groupe, en attendant un imminent nouvel Ep), c’est efficace, ça évite les facilités du genre pour toujours nous faire apprécier la recette! Pas grand chose à dire de plus sur cet album, tellement son écoute peut se suffire à vous convaincre que Moon Circle est un groupe à suivre et qui j’espère aura la mise en avant qu’il mérite dans les prochaines années à venir. Alors t’arrêtes de lire ça, tu cliques sur le lien puis après sur Play, et tu profites!

BISON – One Thousand Needles Ep (CAN-2014)

Ils sont trois, ils sont canadiens et ils t’envoient leur graisse de caribous dans les oreilles avec un Doom Sludge crasseux rempli de toute la rage que peut avoir un bucheron quand il arrive pas à couper son arbre! Il faut pas plus des 2 morceaux de ce trio pour comprendre que t’as affaire à des mecs qui en veulent. C’est lourd, dérangé et nerveux. Quand tu as peur de t’emmerder sur une structure répétitive, garde confiance en eux pour te faire des petites surprises à coups de riffs inspirés et de chant/cri dans les oreilles! Je sais pas ce qu’ils deviennent, mais cet Ep est comme le mec qui gueule « TIIIIMBEEER!!! » avant que l’arbre nous tombe sur la tronche! On a les prémisses ici d’une bonne déforestation sonore, pleine de bûches!

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s