ASTEROID III

iiiVoilà un groupe que je ne pensais jamais voir en concert, ni sortir un nouvel album. Ils étaient passés à Paris en 2012 aux combustibles avec Mars Red Sky et Dot Legacy, mais je les avais loupé ce soir la. Et puis l’année dernière, après quelques frémissements sur leur page Facebook, ils annoncent sur The Obelisk  qu’un nouvel album est en préparation, et qu’ils repartent en tournée. J’ai enfin pu les voir au Desertfest Berlin (et quelle affiche c’était en terme de groupes « rares » avec Monomyth, Rotor et Somali Yacht Club), pour un set magique même si trop court. En suite, c’était l’attente, car il fallait prendre la suite de l’album II, 6 ans après. (TEXTE Thomas Radioyes)

Pour ceux qui ne connaissent pas Asteroid, leur album II fait partie de mon top 5 tous genres confondus. Cet album est un bijou du début à la fin, sans aucun titre qui soit en dessous. Avec entre autres Colour Haze, ils font partie de ces groupes qui définissent le heavy psych à l’européenne, mélodique et puissant, avec un chant présent mais pas forcé. S’il faut faire 5 minutes en instrumental, ça ne leur pose aucun problème.

Nous voilà donc en 2016 avec III. J’avoue qu’à la première écoute, l’album m’a paru bon, mais pas comme étant forcément un « instant classic ». Et puis je me suis rendu compte que j’y reviens régulièrement, et qu’à chaque écoute, l’album se bonifie, car je suis moins dans la comparaison avec II (qui a pour lui 6 ans d’écoutes régulières) et que je lui laisse plus sa chance. Et la, III prend toute sa dimension. C’est toujours du Asteroid, avec ce son inimitable, et c’est un album qui va je pense être dans mon top 2016. Je l’ai écouté, réécouté, et je ne m’en lasse pas, c’est toujours aussi puissant et planant. III ne révolutionne pas le son d’Asteroid, mais il renforce ses points forts: la chaleur du son, et ce chant d’un autre monde, quasi hypnotisant.

Asteroid a réussi à faire un album qui tient la comparaison avec II, et c’est déjà monstrueux. Est ce que c’est meilleur que II? Je ne sais pas, laissez moi au moins 1 an pour voir si j’y reviens autant.

ASTEROID – III – Fuzzorama records (11.11.2016)

1. Pale Moon
2. Last Days
3. Til’ Dawn
4. Wolf & Snake
5. Silver & Gold
6. Them Calling
7. Mr. Strange

Plus d’info

www.asteroid.se | Facebook | Twitter | Bandcamp | Fuzzorama Records

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s