NECROMANDUS Sur les cendres de Black Sabbath

Nous sommes dans les années 70, Black Sabbath s’appelle encore Earth et Tony Iommi titille divers projets. Le blues rock est à la mode et les amateurs de notes lourdes et mystiques se font plus rares. Parmi les chouchous du guitariste de Black Sabbath, on trouve Necromandus, dont le son satisfait pleinement les esgourdes de Iommi qui essaie tant bien que mal de les faire connaître. Le groupe anglais n’a sorti qu’un seul album, Orexis Of Death, mais les membres de l’époque ont déjà eu l’honneur d’ouvrir pour Black Sabbath sur leur tournée de 1973. Frank Hall, le batteur, a tissé des liens forts avec les membres de Black Sabbath, ce qui l’a amené à joué dans le side projet d’Ozzy Osbourne, Blizzard of Ozz, et même dans Genesis.
Aujourd’hui Necromandus a perdu tous ses membres sauf un, Frank Hall. Le chanteur actuel n’est autre que le fils du chanteur d’époque. Ils ont sorti cet été un album éponyme, témoin du riche passé musical de Frank. Le batteur raconte. (TEXTE Floriane Fontaine, avec l’aide précieuse de Patrick Baleydier et de Mathieu Yassef)

Heavy Report: Comment l’idée de reformer Necromandus est venue ? Il y a eu une proposition de réunion sur scène ? Pour un festival par exemple?
Frank Hall: J’ai toujours pensé, tout au long de ma vie musicale, que mon groupe « Necromandus » était mort trop tôt. J’ai toujours eu l’ambition de trouver un moyen de le ramener à la vie.

On voit de plus en plus de groupes des années 70 se reformer, comme Bang ou Josefus, tu ne trouves pas? Quel est l’intérêt pour les groupes de cette époque de se reformer comme ça ?
À mon avis, ils se reforment parce qu’ils ont encore quelque chose à dire ou à faire.

Tu viens d’embaucher de la «viande fraîche», comment ça se passe avec ce nouveau line-up ? Il paraît que le chanteur John Branch est le fils du premier chanteur, Bill Branch. Pourquoi ce choix?
Chaque fois que je parlais à John Branch, j’avais l’impression d’entendre la voix de son père, le timbre est exactement le même. Je n’aurais jamais pu envisager de le proposer à quelqu’un d’autre, et en écoutant l’album, je me rends compte que j’ai clairement fait le bon choix.

J’ai lu que lorsque Necromandus s’est terminé à la fin des années 80, on t’as proposé de jouer de la batterie dans Genesis et que tu as également fait partie de Blizzard of Ozz, à l’époque où Ozzy est revenu pour Sabbath for Never Say Die. Ca n’avait pas l’air très simple de trouver de bons musiciens/groupes, du moins avec les mêmes goûts et envies que vous…
Tu dois vraiment d’investir en tant que groupe, et tout le monde doit aller dans une même direction, vers un même objectif, en travaillant de manière positive et ensemble.

Le dernier opus est un mélange de plein de styles et époques. Pourquoi ce nouvel album semble-t-il si hétérogène? 
Je voulais créer un album réunissant plusieurs genres musicaux tout en gardant l’intensité et l’originalité de notre son. Il y a des influences des années 70 et 80, d’aujourd’hui, du jazz et bien sûr, du hard rock.

Certains morceaux font vraiment années 80/90…
Oui je suppose, on peut dire que de manière générale ils sont inspirés des années 80, ça s’est fait comme ça, et puis ils sont tellement agréables à jouer.

Le morceau « Dont Look Down Frank » s’appelait « Nightjar » sur Orexis Of Death, n’est-ce pas? Pourquoi vous l’avez renommé ? Le titre apparaît aussi sur les albums de Hammered (ndlr. NWOBHM, UK), tout comme « Lochinvar » sur lequel on peut entendre le chant de Billy Branch. C’était un morceau de Necromandus alors ?
« Lochinvar » a été écrit par Hammerhead. « Don’t Look Down Frank » est un morceau de Necromandus intitulé initialement «Nightjar», et à tort, car il apparaît sur un précédent album non autorisé. C’est un putain de morceau rock et j’ai toujours voulu le faire sonner tel qu’il sonne sur cet album. Il sera toujours présent dans ma vie, aussi longtemps que je vive.

Vous avez ouvert pour la tournée de Black Sabbath en 1973, tu dois avoir des trucs à raconter là dessus. Est-ce que ça vous a aidé de quelque façon que ce soit ? J’entends par là niveau inspiration, rencontres, propositions pour jouer dans d’autres groupes…
Oui, ouvrir pour Sabbath m’a beaucoup aidé, ça m’a permis de jouer dans Blizzard of Ozz et ça m’a même amené à jouer dans Genesis. Il fallait connaître ses parties sur le bout des doigts et apprendre à avoir une véritable présence sur scène.

Ouvrir pour Sabbath m’a beaucoup aidé, ça m’a permis de jouer dans Blizzard of Ozz et ça m’a même amené à jouer dans Genesis

J’aimerais bien en savoir plus sur le kit Green Sparkle Ludwig que John Bonham de Led Zeppelin, t’as donné. J’ai entendu dire qu’à l’origine il avait appartenu à Rick McMurray et à Peter Salisbury. Pourquoi ce kit est si important? Déjà, est-ce que la rumeur est vraie?
Ah, le fameux kit de Bonham ! C’est John qui me l’a donné après avoir pas mal insisté et lui avoir payé un certain nombre de pintes avec l’aide de Dave Tangye, le roadie de Black Sabbath et de Necromandus, et Ozzy lui-même. On l’a montée et rangée à ma place dans le Range Rover d’Ozzy. Et effectivement, il appartient maintenant à Pete Salisbury de Verve.

Necromandus a été très proche des membres de Earth / Black Sabbath, tu pourrais m’en dire plus sur cette relation spéciale?
J’ai rencontré Tony Iommi et Bill Ward pendant une froide nuit de février en 1968. C’était dans un pub, le Globe Hotel à Cockermouth en Cumbria, mon comté natal. Leur groupe s’appelait alors Mythologie, j’ai été très impressionné par le battement de Bill et je l’ai félicité à la fin du set, c’était le début d’une longue amitié. Ozzy n’était pas sur scène à ce moment-là et le chanteur c’était Chris Smith. Leur bassiste c’était un autre Cumbrian, Neil Marshall. Je me souviens qu’ils ont joué une excellente version du classique de jazz « Steppin Out » , qui est resté gravé dans ma mémoire.

 

English version

How did the idea to reunite Necromandus came up ? Was it a live reunion proposal ? From a festival for e.g ? 
Frank Hall: I always felt throughout my musical life that my band “Necromandus” died too soon. It has always been my ambition to find a way of bringing it back to life. 

Nowadays many seventies bands come back or reunite, like Bang or Josefus, what is your opinion about that ? What is the interest for a band to do so ?
In my opinion bands reform of reunite because they have something else to play or say.

Frank, you just hired some « fresh meat », how is it to play with your new guys ? What about the singer ? John Branch is the first singer’s son, Bill Branch, why this choice ?
Every time I talked to John Branch I could hear his father’s voice, the timbre is exactly the same. I could not have contemplated asking anyone else and listening to the album its clear I made the right choice. 

I’ve read that after Necromandus ended in the eighties, you were asked to drum in Genesis, and also you were part of Blizzard of Ozz, before Ozzy went back to Sabbath for Never Say Die. Is it difficult to find good musicians/bands ? I mean musicians with the same tastes or wishes regarding music ?
You have got to gel as a band, all heading for the same goal, working positively and together.

Why does this new album seem so heterogeneous ? So mixed ?
I wanted to create an album that would appeal to many musical tastes while keeping faith with our special sound. There are influences from the 70’s and 80’s, the present day, jazz and of course, hard rock.

Some tracks sound really eighties or nineties , don’t you think ?
Yes I suppose you could say the main vibe is from the 80’s, just the way it turned out, but they are pleasurable to play.

The Bonham kit, I got it from John after some persuasion, a few strings and pints pulled, and help from the Necromandus and “Sabbath roadie, Dave Tangye plus Ozzie himself

The « Dont Look Down Frank » song was named “Nightjar” on Orexis Of Death, wasn’t it ? Why did you released it again ? This song also appears in Hammered, isn’t it ? As well as “Lochinvar” on which we can hear Billy Branch singing. Was it a Necromandus song ?
“Lochinvar” was written by Hammerhead. ” Don’t Look Down Frank” is a Necromandus track, wrongly titled “Nightjar” on a the previous unauthorised album. Its a great rocker and I have always wanted to play it as well as it sounds on this album. It will always feature strongly in my life, however long I live.

You opened Black Sabbath’s shows in 1973, could you tell me more about it ? Did it help you in any way ? Inspiration, relations, proposals to play in another bands…
Yes, opening for ‘Sabbath helped me a lot as did playing in Blizzard of Oz which led to an offer to drum with Genesis. The key things were to know your parts perfectly and to learn to have genuine stage presence.

I would like to learn more about the Green Sparkle Ludwig kit that  Led Zeppelin’s John Bonham gave to Frank. I’ve heard it was given to Rick McMurray and Peter Salisbury. Why is this kit so important ? Is the story true ?
Ah, the Bonham kit, I got it from John after some persuasion, a few strings and pints pulled, and help from the Necromandus and “Sabbath roadie, Dave Tangye plus Ozzie himself. We collected it and drove it back to my place on Ozzy’s Range Rover. And yes it now belongs to Pete Salisbury from Verve.

Necromandus has been very close from Earth/Black Sabbath’s members, could you tell more about this special relation ?
I first met Tony Iommi and Bill Ward on a cold February night in 1968. The place was a pub called the Globe Hotel in Cockermouth, Cumbria, my native County. Their band then was called Mythology, I was very impressed with Bill’s drumming and congratulated him at the end of the set, it was the start of a long acquaintance. Ozzy wasn’t on the scene at that time and the vocalist was Chris Smith, their bass player another Cumbrian, Neil Marshall. I remember they played a great version of the jazz classic, ‘Steppin Out” which sticks in my mind.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s